Passages insolites au Québec : l'art urbain à l'honneur

06 Septembre 2019 - Arts & Culture
Passages insolites au Québec : l'art urbain à l'honneur

L’exposition d’art public temporaire « Les Passages insolites » prend un peu plus d'ampleur chaque année dans la ville de Québec. Après ses débuts il y a quelques années déjà, elle revient chaque été dans les rues de la cité pour surprendre les passants et leur proposer une autre façon d’appréhender le quotidien.

Aux origines des Passages insolites

Cet événement, qui en est à sa 6e édition pour l’année 2019, a été imaginé par EXMURO arts publics. Réalisée sous la direction artistique de Vincent Roy, cette exposition a pour but de modifier l’interprétation habituelle de tout ce qui nous entoure, aussi bien chez nous que dans la rue, pour faire naître des questionnements sur la société et le monde actuel dans l’esprit des spectateurs. Les Passages insolites veulent ainsi produire un effet de surprise suivi d’une réflexion.

EXMURO arts publics a fait appel à une quarantaine d’artistes pour créer les œuvres admirées dans le parcours 2019. Ces créateurs viennent pour la plupart de Québec, de Montréal, de Toronto. D'autres artistes sont originaires des Pays-Bas. Tous les ans, les projets présentés dans le parcours changent, bien que quelques œuvres de l'édition précédente puissent être tout de même visibles.

Où et quand cet événement se déroule-t-il ?

EXMURO arts publics a choisi de programmer une action annuelle en plein cœur de la saison estivale jusqu'en automne afin de permettre au Québécois de vivre l’expérience inédite proposée par Passages insolites. Les touristes sont également visés par ce parcours. Passages insolites expose ses projets d’art public dans les quartiers les plus fréquentés de la ville de Québec. Le parcours 2019 se tiendra du 20 juin au 10 octobre dans les secteurs de Petit-Champlain, de Place-Royale, du Vieux-Port. L’exposition, qui se tenait uniquement dans le Vieux-Québec pendant les premières années de son existence, s’étendra en 2019 au quartier Saint-Roch, pour la première fois cette année. Les visiteurs ont le choix entre trois parcours commentés et gratuits.

Au fil des ans, Passages insolites séduit de plus en plus de gens, séduits par ce concept qui les invite à porter un regard neuf sur leur espace de vie. Pendant l’été 2018, le nombre de spectateurs de Passages insolites est évalué à 240 000 personnes, dont près de 10 % étaient des touristes.

Que proposent les Passages insolites ?

Projets inédits et expositions

L’exposition 2019 comporte 15 œuvres, dont 12 créations inédites. Parmi ces derniers projets, 3 d’entre eux mettent en lumière l’histoire du Québec et son patrimoine. L’une de ces œuvres en particulier met l’accent sur le 250e anniversaire du Service de protection contre l’incendie. Des conceptions déjà présentées au cours des années précédentes sont de nouveau exposées pour satisfaire la demande du public.

 

La participation d’organismes communautaires

Les Passages insolites offre au public l’occasion de mieux apprécier la créativité des artistes à travers des activités de médiation. Par exemple, une rencontre organisée entre des artistes, des organismes communautaires du quartier Saint-Roch — le Centre résidentiel et communautaire Jacques-Cartier, le Café-rencontre du centre-ville, et l’organisme Pech-Sherpa —, a donné naissance à l’œuvre intitulée « L’écho des rêveurs », une œuvre haute en couleur avec de multiples détails cachés, mêlant la notion de vrai et de faux.

Les Passages insolites, le présent et le futur

Les Passages insolites est une expérience qui n’a de sens que par son renouvellement perpétuel. L’événement devait donc comporter un volet « relève » pour mieux transmettre cet élan vital aux générations suivantes. Les Passages insolites a confié à cette section « relève » l’élaboration et la mise en chantier de deux concours, qui se sont déroulés en collaboration avec deux établissements de l’Université Laval. Deux stations du parcours seront mises à contribution pour y présenter les projets lauréats de ces deux concours au titre de l’année 2019.

Des œuvres itinérantes

Quatre créations des Passages insolites ont déjà circulé dans la ville de Longueuil cette année 2019.

Trois œuvres feront l’objet d’une présentation à l’exposition FLOW (Philadelphia Sculptors) qui se tiendra à Philadelphie du 12 octobre au 30 novembre prochains.y

Où trouver les 12 œuvres inédites de cette édition 2019 ? 

— Le restaurant Laurie Raphaël accueillera une œuvre spécifique sur sa terrasse, en collaboration avec l’Association des étudiants en architecture de l’Université Laval ; 

Le portail de BGL, un portail réalisé à partir de clôtures de sécurité se tient entre le 104 et le 112 rue Dalhousie ; 

Bercer d’utopies du Collectif 5M2, le lauréat du concours 2019, se tient au 117 rue Dalhousie. Il s'agit d'une succession de portails donnant sur un univers coloré composé d'agriculture transformée, de végétation factice, un service de restauration déshumanisé ;

Fin de partie est visible entre le 70 et le 74 rue Saint-Paul. Ce sont deux têtes de clown coincées entre les murs d'immeubles. Si d’emblée elles semblent amusantes, à bien y regarder, elles suscitent un peu d'inquiétude ; 

Écho est une boule géante qui semble à la fois bloquer la Ruelle Légaré et dévaler la ruelle ; 

Aménagement intérieur et accessoires. L'œuvre est visible rue Saint-Joseph Est à la vitrine de l’église Saint-Roch. Cet amas de planches provenant de palettes de bois est une œuvre d'Olivire Moisan Dufour, lauréat d'un des concours 2019 de l'événement ;

L’écho des rêveurs de Caravane BLING BLING se trouve au jardin Jean Paul-L’Allier ;

Une Arcade historique du Consortium 19 qui traite du patrimoine de la ville de Québec visible au Parc Petit-Champlain. Elle met en scène diverses personnalités du passé québécois. Plusieurs événements ayant marqué la ville y sont également évoqués ;

Sur le même pied d’égalité réunit sur la Place Jean-Pelletier différents objets du mobilier urbain sur des socles pour ôter ainsi toute hiérarchie ; 

Neiges éternelles est le buste de Louis XIV pris dans une tempête de neige à la Place Royale ;  

Adieu pour sa part présente 4 télescopes installés sur la Place des Canotiers. Ils n'invitent pas à découvrir le paysage, mais à lire des mots sur des écrans qui se trouvent à 2 km ;

 HUMANORIUM – l’étrange fête foraine pour sa part agrémente l’Îlot Fleuri. Il s'agit d'une exposition itinérante composée d'œuvres portant sur l'être humain d'aujourd'hui. Elles sont réalisées par dizaines artistes.

 

A propos de l'auteur: Emma Cruz
Depuis mon adolescence, j'ai toujours su faire plaisir à mon entourage avec mes idées surtout les week-ends ou même durant les périodes de vacances. Je préférais m'amuser au lieu de perdre mon temps. Et des plans, il n'en manque pas. Je partage actuellement cette passion pour les loisirs, quel que soit le genre, à tout le monde. À travers mes articles, j'attire l'attention des gens à apprécier mon aide et à leur faire vivre ma passion.
  • Partager :
  • Réagir :

Postez un commentaire

captcha

Découvrez egalement

PARTENAIRE DE VOS VACANCES