L’enduro VTT : un sport extrême en plein air

11 Novembre 2019 - Sports
L’enduro VTT : un sport extrême en plein air

Les sports extrêmes attirent de plus en plus d'adeptes à la recherche de défis toujours plus pointus. L’enduro VTT vous offre une combinaison de sensations inédites ! 

 

L’enduro VTT, de quoi parlons-nous ?

Le VTT, ou Vélo Tout Terrain, est une variante de la bonne vieille bicyclette. Quant à l’enduro VTT, basé sur les expériences des fans d’enduro moto, il combine la descente à grande vitesse, les parcours avec obstacles du cross-country, et l’aspect « hors-piste » du freeride. Il comprend également des montées à couvrir à bonne vitesse.

 

Pour pratiquer l’enduro VTT, quel matériel ?

Quel vélo choisir ?

L’enduro VTT est un sport de montagne. Il se pratique sur un terrain accidenté. Les roues du vélo sont donc plus larges que sur les modèles habituels, pour une meilleure adhérence au sol (le « grip »). Il est doté d’une suspension hydraulique et de freins à disques. Le cadre, spécialement pensé pour résister aux chocs, est un détail à ne pas négliger. Sa conception varie selon la catégorie du vététiste utilisateur :

Un débutant optera pour le vélo à cadre rigide. Ce modèle solide mettra à l’aise le vététiste amateur dans le pilotage. La légèreté du cadre donne un pédalage plus fluide.

Si vous êtes déjà plus familiarisé avec l’enduro VTT, vous pourrez acquérir une meilleure maniabilité et plus de vitesse, avec un cadre semi-rigide ou tout suspendu. Le débattement sera de 140 à 160 ou 170 mm.

Pour les véritables pros, un vélo en carbone vous permettra d’améliorer vos performances. Cette version plus légère offre une meilleure dynamique.

 

L’équipement de l’enduro vététiste

L’enduro VTT se pratique sur des sites choisis pour leur difficulté. Les descentes, très rapides, peuvent entraîner des chutes dangereuses, ou des chocs brutaux (arbres, pierres). Le vététiste doit donc porter des protections spéciales : genouillères, coudières, dorsale pour la colonne vertébrale, gants longs et surtout, un casque intégral.

Le vététiste doit emporter le matériel de réparation nécessaire en cas de panne. Il lui faut une chambre à air et une cartouche de CO2, une attache rapide, et la trousse multioutils. Il ne doit pas oublier non plus la trousse à pharmacie pour les premiers soins. Il complètera l’équipement avec un léger ravitaillement.

Tout ce matériel sera logé dans un sac léger qu’il portera sur le dos. Sinon, il peut se procurer une sacoche banane, pratique et légère.

 

L’enduro VTT : un sport pour tout le monde ?

Par définition, l’enduro VTT est un sport très exigeant, qui requiert des capacités particulières. Il faut une maîtrise parfaite de l’engin pour les descentes rapides et avoir assez d’endurance pour les montées. C’est le cas des vététistes professionnels, qui sont dans leur majorité d’anciens spécialistes de la descente.

L’enduro VTT peut cependant être pratiqué par des amateurs avertis, dans les limites d’un bike park par exemple. Une fois convenablement équipés, rien ne les empêche de faire des parcours pour le plaisir, ou de s’entraîner pour évoluer petit à petit.

 

Où pratiquer l’enduro VTT ?

Les Gets Bike Park, dans les Alpes (France)

Ce parc est praticable aussi bien par des amateurs que des vététistes chevronnés.

Situé dans les Alpes, il comporte 90 km de pistes balisées. Ses nombreux parcours de cross-country sont ouverts aux bikers de tous niveaux. La présence de moniteurs offre une garantie de sécurité pour les débutants. Le parc dispose de 3 remontées mécaniques spéciales VTT. Le Gets Bike Park est un des éléments du plus grand terrain de jeu d’Europe.

La Bresse, dans les Vosges (France)

La station de la Bresse-Hohneck est perchée à 1363 m d’altitude, avec un paysage composé de lacs, tourbières, forêts et crêtes, magnifiquement préservé. La Bresse-Hohneck présente 80 km de circuits VTT balisés. Le Bike park se répartit en 9 tracés de descente VTT de différents niveaux. Il compte 6 itinéraires cross country – enduro. Le parc offre des services tels que location de VTT, Bike shop. Les vététistes peuvent même se procurer un airbag.

Les 2 Alpes (France)

Cette station est un paradis du VTT de descente en été, avec un dénivelé de 2480 m et 90 km de pistes balisées. Elle comporte 21 pistes de différents niveaux, qui plairont aussi bien aux débutants qu’aux pratiquants avancés. Les itinéraires enduro sont au nombre de 5. Des remontées mécaniques (7 en tout) sont réservées aux vélos.

Les Terres Noires, en Alpes du Sud (France)

Les Terres Noires se trouvent à mi-chemin de Manosque et Embrun, dans les Préalpes de Digne. Constituées par un enchaînement de structures géologiques exceptionnelles, elles offrent un terrain de jeu idéal pour l’enduro VTT. Les bikers y trouveront des sentiers comportant des obstacles comme des ouches d’arbres, cailloux, racines, des passages plus roulants, d’autres plus pentus. Le spot des Terres Noires est l’un des plus ludiques de France.

Les Saisies, en Savoie (France)

La station des Saisies, à 1650 m d’altitude, fait face au Mont-Blanc. Descente, free ride, cross-country, enduro, sont tous praticables sur ce terrain qui accepte tous les niveaux. Les circuits VTT sont balisés, et offrent 4 itinéraires d’enduro VTT, parmi d’autres nombreuses possibilités. Ce spot, avec ses 230 km de pistes, est l’un des préférés des vététistes.

Ainsa – Zona Zero (Espagne)

Ce spot avoisine le petit village d’Ainsa en Aragon, et sa plage Mayor. Il se trouve à 30 minutes de route depuis le tunnel d’Aragnouet-Bielsa, à quelques dizaines de kilomètres de la frontière française. Il est très bien balisé et comporte plusieurs tracés de tous niveaux, dont 13 itinéraires d’enduro. Les différents parcours sont répartis sur 250 km de sentiers.

L’enduro VTT : pourquoi un tel engouement ?

L’enduro VTT, en tant que sport extrême, offre aux bikers l’occasion de se dépasser physiquement. Les descentes ultrarapides, les figures acrobatiques, les obstacles à éviter provoquent chez les vététistes des poussées d’adrénaline qui rendent chaque parcours unique. Mais le grand plus de l’enduro VTT est que chaque tracé constitue une évasion à la découverte de la nature. C’est la combinaison de ces deux éléments : défis à relever et sensation de liberté, qui fait de l’enduro VTT une expérience inoubliable, quel que soit le spot choisi.

A propos de l'auteur: Emma Cruz
Depuis mon adolescence, j'ai toujours su faire plaisir à mon entourage avec mes idées surtout les week-ends ou même durant les périodes de vacances. Je préférais m'amuser au lieu de perdre mon temps. Et des plans, il n'en manque pas. Je partage actuellement cette passion pour les loisirs, quel que soit le genre, à tout le monde. À travers mes articles, j'attire l'attention des gens à apprécier mon aide et à leur faire vivre ma passion.
  • Partager :
  • Réagir :

Postez un commentaire

captcha

Découvrez egalement

PARTENAIRE DE VOS VACANCES