Comment les pays d’Asie célèbrent les fêtes de fin d’année

04 Novembre 2019 - Arts & Culture
Comment les pays d’Asie célèbrent les fêtes de fin d’année

La grisaille de décembre, les batailles de boules de neige, l’ambiance festive traditionnelle, tout cela ne vous inspire pas tellement cette année ? Pourquoi ne pas changer d’horizon et passer Noël en Asie ? Voici quelques pistes à suivre.

 

Noël aux Philippines, trois mois de célébration

Les Philippines ont fait connaissance avec le christianisme par le biais de la colonisation. Le peuple philippin est à 90 % catholique et très pratiquant. Les fêtes de Noël, suivies dans la ferveur, durent trois mois en tout.

Septembre, le début des festivités de Noël

Il est de tradition, pour les Philippins, d’entamer les préparatifs de Noël dès le mois de septembre. C’est toute une ambiance qui s’installe petit à petit dans tout le pays. Le décompte des jours restant avant Noël, ou Pasko, est suivi par les habitants jusque dans les rues grâce à des spots publicitaires.

Octobre et novembre, la grande période des préparatifs

Les chants de Noël commencent à retentir dans les espaces publics, les magasins. La population entame la décoration des habitations. C’est à cette période que la Parola fait son apparition. Cet accessoire indissociable des fêtes de Noël aux Philippines est un lampion en forme d’étoile. La Parola est présente dans toutes les maisons, trônant au-dessus de la crèche représentant la nativité. Elle orne également toutes les rues des villes.

Dans ce climat tropical, les sapins de Noël ont aussi trouvé une petite place dans la tradition. D’origine artificielle, ils sont élaborés à partir de matériaux de diverses origines. Les boutiques proposent également mille et une décorations de Noël.

Décembre, la neuvaine

C’est probablement le moment le plus important de la préparation des fêtes. La neuvaine ou Simbang Gabi débute le 16 décembre et se termine le 25 décembre. Ces 9 jours commémorent la grossesse de Marie. Durant cette période également appelée novena, les Philippins assistent chaque jour au service religieux du matin.

Le Réveillon de Noël aux Philippines

La messe de minuit marque le début du Réveillon de Noël. La fin de Simbang Gabi, le 25 décembre, est accueillie par une grande manifestation d’allégresse partout dans l’archipel.

Le 25 décembre est le jour des Rois et celui du repas de Noël, qui se déroule dans le cercle familial. Traditionnellement, des Queso de Bola ou boulettes de fromage sont servies à ce repas de fête. C’est aussi l’occasion d’échanger et ouvrir des cadeaux.

Noël est également le jour de la grande réunion des générations nommée le Pagmamano. C’est une cérémonie solennelle durant laquelle les Anciens reçoivent les hommages respectueux de leurs cadets. Les aînés donnent ensuite leur bénédiction à l’assistance, soulignée par un geste symbolique : la remise d’une somme d’argent (l’Aguinaldo) dans une élégante enveloppe cachetée.

Fêter Noël en Corée du Sud

La Corée du Sud ne compte que 30 % environ de chrétiens, ce qui témoigne d’une implantation assez récente du christianisme dans ce pays. Les Sud-coréens ont adopté la fête de Noël surtout comme un symbole de réjouissances familiales.

Les symboles de Noël en Corée du Sud

Pour les non-chrétiens, Noël est tout d’abord un jour férié. C’est donc une occasion de se promener à travers les artères de la ville, parées pour la circonstance. Les centres commerciaux, les parcs d’attractions, rivalisent de créativité dans les décorations lumineuses et l’Hôtel de Ville d’une grande cité connue arbore un sapin de Noël, généralement de très grande taille.

Le Père Noël, Santa Haraboji, est un personnage très apprécié par les enfants de la Corée du Sud. Les habitants aiment prendre part à la décoration des arbres de Noël, et échanger des cartes de vœux et de cadeaux durant cette période. Le jour de Noël est l’occasion de se retrouver en famille ou entre amis autour d'un généreux repas.

Les médias participent également à la fête. Des chants de Noël sont diffusés sur les ondes, et différentes chaînes de télévision consacrent des programmes à des films de Noël.

Noël en Inde, une autre vision

L’Inde, un pays d’une immense richesse culturelle, a sa façon propre de célébrer Noël. Les chrétiens, très peu nombreux, ont malgré tout laissé leur empreinte dans l’univers culturel de l’Inde traditionnelle. Pour la population locale, Jésus est considéré comme une divinité ayant séjourné sur terre, au même titre que Bouddha et Mahomet.

Décorations et partage, Noël en Inde

La fête de Noël a été bien acceptée par les habitants. C’est un jour férié, symbole de partage et jour de réjouissances. L’arbre utilisé à cet effet est représentatif de la flore endémique. Le sapin est donc remplacé par un manguier ou un bananier, splendidement décoré à l’aide de guirlandes et de lampions en forme d’étoile. Cocotiers ou palmiers peuvent même jouer le rôle d’arbres de Noël.

Au Vietnam, un Noël très animé

Le Vietnam se transforme radicalement lorsqu’arrive la période de Noël. Toutes les façades des boutiques et des restaurants disparaissent sous les guirlandes et les lumières multicolores. Les sapins de Noël ne sont pas en reste, même si la population chrétienne est très restreinte. Les rues deviennent encore plus vivantes et bruyantes qu’à l’accoutumée.

Au Vietnam, la circulation en ville est essentiellement basée sur l’utilisation des motos et le Père Noël lui-même n’échappe pas à la règle ! C’est donc juché sur sa moto qu’il fait sa distribution de cadeaux, avec sa barbe blanche et sa belle casaque rouge.

La ville d'Hô-Chi-Minh-Ville, dans le sud du Vietnam, a son programme bien à elle pour Noël. Elle offre des concerts de Noël, des décors et activités spécifiques pour cette période. Toute la famille se retrouve par la suite lors de la messe de Noël, et pour le 31 décembre, de grands feux d’artifice émerveillent la cité.

À Taïwan, Noël se fête en famille

Moins de 1 % des Taïwanais sont chrétiens, mais cette minorité n'empêche en rien Taïwan de célébrer Noël avec faste. L'ambiance est ainsi à la fête partout dans le petit État. Une particularité est cependant remarquée. Pour le marché de Noël, ce ne sont pas les magasins traditionnels qui ont la cote, mais bien les stands de fabricants de voitures. Noël est aussi l'occasion pour les amis de se retrouver. Les Taïwanais célèbrent rarement cette fête en famille. 

A propos de l'auteur: Sarah Hoceani

Opérant dans le domaine du tourisme depuis quelques années, j'ai découvert petit à petit les différentes attractions des voyageurs. Justement, ils n'attendaient que cela, s'amuser et oublier les soucis quotidiens. J'ai décidé de faire des recherches afin de promouvoir les loisirs pas seulement en voyage, mais dans la vie de tous les jours de chacun. Actuellement, je rédige avec joie ma passion pour aider et pour rendre les gens heureux même le temps d'un instant. Alors, bonne lecture à vous!

  • Partager :
  • Réagir :

Postez un commentaire

captcha

Découvrez egalement

PARTENAIRE DE VOS VACANCES