L’art contemporain est à la portée de tous au Musée Adama Toungara

10 Juillet 2020 - Arts & Culture
L’art contemporain est à la portée de tous au Musée Adama Toungara

En Afrique, l’art contemporain est encore peu connu. C’est justement pour permettre à cette culture de percer que le Musée des Cultures contemporaines Adama Toungara a vu le jour en mars 2020, à l’aube de la crise sanitaire engendrée par la pandémie de la Covid-19, à Abidjan, la capitale de la Côte d’Ivoire. Malgré ses débuts tumultueux, ce lieu de culture aspire à se faire connaître et à valoriser l’art contemporain ivoirien, africain, mais aussi international.

Le MuCAT, un fief de l’art contemporain ivoirien

Le MuCAT ou Musée des Cultures contemporaines Adama Toungara, du nom de son fondateur, ancien ministre ivoirien du Pétrole et de l’Énergie, est inauguré le 11 mars 2020. L’événement qui avait promis d’être grandiose passe néanmoins presque inaperçu. Le Gouvernement ivoirien annonce en effet dans la soirée, le premier cas de contamination à la Covid-19 dans le pays. Une semaine seulement après son ouverture, le musée est contraint de fermer ses portes des suites de la crise sanitaire.

Malgré ses débuts difficiles, le Musée des Cultures contemporaines Adama Toungara se veut le premier musée entièrement dédié à l’art contemporain en Côte d’Ivoire. Même à Abidjan, la capitale ivoirienne, riche de belles villas et de galeries privées, l’art contemporain n’est représenté nulle part. Le musée voit le jour pour pallier cette « anomalie » comme l’indique son administratrice et fille d’Adama Toungara, Bintou Toungara.

À travers leur projet, père et fille ont pour objectif de favoriser l’accès à la culture aux Ivoiriens, mais aussi à tous les Africains. Le Musée des Cultures contemporaines Adama Toungara vise également à mettre en avant les traditions et les communautés locales, mais pas seulement. Grâce à des programmes spécifiques, des expositions et des conférences, le musée devrait favoriser la cohésion sociale, mais aussi la connaissance mutuelle des populations de la Côte d’Ivoire et de tout le continent africain. Ce projet d’Adama Toungara a aussi pour but d’initier les populations défavorisées aux Beaux-Arts. C’est d’ailleurs l’une des principales raisons qui a poussé fondateur du musée a choisi de l’installer dans à Abobo, un quartier populaire d’Abidjan.

Abobo, de quartier populaire au Soho abidjanais grâce au MuCAT

Comme le relate Bintou Toungara, le choix d’Abobo comme implantation du Musée des Cultures contemporaines Adama Toungara était largement critiqué. Le quartier a longtemps été le théâtre de combats durant la crise post-électorale de 2010-2011. Il est aussi réputé pour ses nombreux enfants de la rue.

Mais aux yeux d’Adama Toungara, maire de la commune pendant près de deux décennies, Abobo, c’est plus qu’un quartier au passé sulfureux, c’est un véritable nid d’artistes. Pour sa fille, il tend à devenir le Soho abidjanais, qui à l’image du quartier new-yorkais pourrait faire oublier son histoire tourmentée grâce à l’implantation de galeries d’art et d’institutions culturelles de renom.

Le pari est risqué, mais relevé. L’ouverture du Musée des Cultures contemporaines Adama Toungara est une aubaine pour qu’Abobo sorte de l’ombre et puisse attirer aussi bien les habitants de la capitale que les touristes étrangers dans cette partie-ci de la capitale. Le lieu culturel aspire à devenir l’âme d’un quartier composé en majeur partie de jeunes souvent tombés dans la délinquance. Ne disposant pas de moyens pour se rendre au plus grand musée du pays situé dans le quartier – le  Musée des civilisations de Côte d’Ivoire -, les jeunes abobolais pourront accéder facilement à cet établissement culturel hors du commun.

Le MuCAT, un lieu culturel ultramoderne et bien pensé

Le Musée des Cultures contemporaines Adama Toungara est installé face à la mairie. Il se reconnait facilement à son architecture contemporaine et épurée imaginée par Issa Diabate, un architecte de renommée internationale à l’origine de nombreux autres bâtiments remarquables de la capitale comme le Crrae Uemoa et le complexe immobilier Grreen. Le Musée des Cultures contemporaines Adama Toungara s’étend sur 3 500 m². Il possède une salle d’exposition de 400 m² et d’une seconde avec des dimensions plus modestes de 120 m². Le lieu culturel dédie également un espace pour les spectacles vivants. Il dispose d’une salle d’archives, d’une salle de conservation et de réserve. Un espace récréatif, une boutique, une bibliothèque et une médiathèque y sont également aménagés. Pour l’aménagement intérieur, rien n’est laissé au hasard. Le mobilier est design et l’équipement innovant.

Le MuCAT, une escale de l’exposition Prête-moi ton rêve

L’exposition panafricaine itinérante Prête-moi ton rêve a pour but de présenter au public africain des artistes africains célèbres à travers le monde, mais qui hélas, sont méconnus dans leur propre pays. C’est le cas de Chéri Samba, El Anatsui ou encore Abdoulaye Konaté. L’aventure débute le 18 juin 2019 au Maroc, à Casablanca plus précisément, et se poursuit dans 6 autres pays, avec une première étape au Musée des civilisations noires de Dakar au Sénégal.

Prête-moi ton rêve continue son périple et fait escale au Musée des Cultures contemporaines Adama Toungara, durant son inauguration même. Cet événement entre dans le cadre du MASA 2020 ou le Marché des arts et spectacles africains, une biennale qui se tient à Abidjan. L’exposition a continué au Lagos au Nigéria, à Addis-Abeba en Éthiopie, au Cap en Afrique du Sud, avant de revenir au Maroc, mais cette fois-ci à Marrakech.

De nombreuses expositions sont prévues pour l’année 2020 au Musée des Cultures contemporaines Adama Toungara. L’équipe du musée travaille entre autres sur une exposition mettant en avant les Abobolais. De nombreux portraits de famille provenant des foyers du quartier viendront ainsi orner les cimaises du lieu culturel durant quelques mois. Ce sera comme l’indique Bintou Toungara, une occasion pour les habitants d'Abobo de se voir autrement et de se raconter. Pour la promotion du musée, des visites journalières et gratuites de nombreux collégiens et lycéens sont prévues.

Les horaires d’ouvrture et du MuCAT

Le musée est ouvert du mardi au dimanche, de 9 h 30 à 18 h. Sa boutique, sa bibliothèque ainsi que sa médiathèque sont également accessibles aux mêmes horaires, sauf le jeudi. Ce jour, leur fermeture est prévue à 20 h. Le Musée des Cultures contemporaines Adama Toungara dispose également d’un restaurant ouvert de 9h à 18 h, tous les jours de la semaine, hormis le lundi.

  

A propos de l'auteur: Emma Cruz
Depuis mon adolescence, j'ai toujours su faire plaisir à mon entourage avec mes idées surtout les week-ends ou même durant les périodes de vacances. Je préférais m'amuser au lieu de perdre mon temps. Et des plans, il n'en manque pas. Je partage actuellement cette passion pour les loisirs, quel que soit le genre, à tout le monde. À travers mes articles, j'attire l'attention des gens à apprécier mon aide et à leur faire vivre ma passion.
  • Partager :
  • Réagir :

Postez un commentaire

captcha

Découvrez egalement

PARTENAIRE DE VOS VACANCES