Bon plan pour l'été les activités nautiques reprennent

24 Juillet 2020 - Bons plans à partager
Bon plan pour l'été les activités nautiques reprennent

Que serait un été sans les baignades à la piscine ou à la mer et les loisirs nautiques ? Pour cet été 2020, les activités nautiques auparavant interdites sont dorénavant autorisées, mais il faudra que chacun se soumette à certaines règles pour éviter les éventuelles contaminations et pour un été serein.

Une reprise des activités nautiques sous conditions pour cet été

Depuis le 2 juin, la plupart des activités nautiques, motorisées ou non, sont possibles pour l’été, et ce, sans autorisation. Les amateurs de sport de glisse sur l’eau peuvent enfourcher leur planche de surf. Les balades en canoë et en kayak sont aussi d’actualité tout comme les tours à bord d’un jet-ski et autres engins motorisés. La plupart des plages sont aussi ouvertes au public. Dans certains cas, les autorités compétentes peuvent néanmoins interdire leur accès, mais c’est rare. Il incombe par ailleurs à chaque commune d’établir les règles conditionnant l’accès à la plage.

Les activités nautiques quant à elles sont autorisées à condition de respecter certaines directives. La pratique individuelle est fortement recommandée pour limiter autant que possible les contacts. Il est toutefois possible de programmer certaines activités comme le kayak en groupe. Dans ce cas, chaque groupe ne doit pas dépasser 10 personnes, encadrant compris.

En ce qui concerne le matériel, le gouvernement incite fortement à l’utilisation de son propre matériel dans la mesure du possible, mais en cas de recours à un équipement ou engin spécifique, une désinfection systématique est obligatoire après chaque utilisation.

Suivant l’activité sportive, différentes règles sont mises en place :

  • Canoë-kayak : seuls les sports de pagaie individuels sont autorisés. Pour les groupes, les participants devront recourir à des embarcations individuelles.
  • Sport nautique motorisé : les estivants pourront pratiquer du jet ski et d'autres activités nautiques à bord d’un engin motorisé, à condition d’embarquer seul. Les participants doivent respecter une distance de 10 mètres entre eux durant les balades.
  • Natation : À la piscine, l’échange de matériel est totalement interdit. Les vestiaires collectifs seront également fermés. Il vous faudra alors arriver sur les lieux avec la tenue adaptée. Il faut respecter une distance d’un mètre même dans la piscine et prendre une douche savonnée avant de plonger dans la piscine.
  • Pêche sportive : la pêche à la mouche, à la carpe, aux carnassiers et au coup est autorisée. Sur un site, chaque pêcheur devra utiliser son propre matériel de pêche. Aucun échange ni prêt n’est autorisé. Les rassemblements de plus de 10 pêcheurs sont toujours interdits.
  • Sports sous-marins : les amateurs de plongée peuvent s’adonner à leur activité préférée. Comme pour toutes les autres activités, l’utilisation de son propre équipement est à privilégier. Le cas échéant, une désinfection systématique du matériel prêté (masques, tubas, combinaisons, etc.) est réalisée. Cette opération est aussi obligatoire à bord des bateaux avant le transfert des participants vers le spot de plongée. Le partage de matériel est également interdit. Les simulations à sec qui encouragent le contact entre l’encadreur et les plongeurs sont aussi proscrites. Les activités collectives comme le rugby et le hockey subaquatiques ainsi que les relais et autres sports avec contact avec le binôme ne sont pas autorisés.
  • Ski nautique et wakeboard : le prêt de combinaison ne doit se faire qu’après nettoyage. Tout le personnel doit porter du matériel de protection. Les participants sont vivement invités à porter un masque avant et après la pratique, bien qu’ils doivent respecter une distance de 2 m avec l’encadrant.
  • Surf : le prêt de matériel est bien sûr possible, mais une désinfection doit être réalisée après chaque utilisation. Pour ceux qui prévoient des cours de surf durant l’été, les écoles sont ouvertes. Le nombre maximal de stagiaires est fixé à 8. Pour les explications, il faut en effet respecter une distance de 2 m entre chaque personne et un espace au sol de 4 m².
  • Dans les parcs aquatiques : avant l’accès au toboggan, du gel hydroalcoolique devra être proposé aux clients. Une seule personne à la fois sera autorisée à emprunter le toboggan. Il faudra qu’elle attende que celle qui l’a précédée soit arrivée avant d’entamer la descente. Dans les bains à remous, le hammam et le sauna, il est impératif de respecter les règles de distanciation quitte à réduire la capacité du bassin ou de la cabine.

Les mesures à prendre à propos des activités de plaisance 

Suivant les ports, des mesures d’accès restrictives sont mises en place. Les plaisanciers peuvent ainsi être à limiter autant que possible leurs déplacements sur le port. Pour accéder à un service ou profiter d’une activité donnée, le mieux est de prendre rendez-vous ou de se renseigner par téléphone et de rester autant que possible sur son bateau. Lors d’une escale dans un port de plaisance ou pour toute assistance, il est recommandé de contacter la Capitainerie pour faire part au personnel de sa date d’arrivée ou de ses besoins et d’appliquer les consignes.

De la Méditerranée à Paris, les loisirs nautiques se multiplient

Nombreux sont les estivants à vouloir profiter du soleil méditerranéen et de la mer chaude. Selon un arrêté du 7 mai, la préfecture maritime de la Méditerranée autorise la pratique des activités nautiques au large du littoral, mais aussi dans les plans d’eau du domaine public maritime. Les vacanciers ne devront toutefois pas aller au-delà des 300 mètres du rivage. Cannes comme le reste des communes littorales des Alpes-Maritimes a autorisé l’accès de leurs côtes dès le 16 mai. Certaines conditions sont tout de même en vigueur comme le respect de la distance de 2 m entre chaque groupe qui ne devra pas excéder les 10 personnes. Les barbecues sont par ailleurs formellement interdits.

Dans le Tarn et Lauragais, dans le sud-ouest de la France, de nombreuses alternatives se présentent aux vacanciers entre les lacs et plans d’eau aménagés, les rivières, les lacs de retenue et les parcs aquatiques. Le lac de la Raviège à Angles est de nouveau accessible pour la pratique de la voie, du ski nautique ou du motonautisme. La portion de la vallée du Tarn au niveau de la commune Trébas-les-Bains autorise d’excellentes baignades en eaux vives.

La plupart des piscines extérieures parisiennes ouvrent leurs portes, et certaines sont accessibles gratuitement comme le bassin de la Villette. Les plages sur les quais de la Seine et de Marne permettent aussi de profiter de pauses rafraîchissantes. Pour ceux qui souhaitent s’extraire de l’effervescence parisienne sans partir trop loin, les bases de loisirs en Île-de-France sont une excellente alternative à l’image de celle de Bois-le-Roi.

  • Partager :
  • Réagir :

Postez un commentaire

captcha

Découvrez egalement

PARTENAIRE DE VOS VACANCES