Covid et sport d’hiver : le protocole sanitaire à adopter

16 Octobre 2020 - Sports
Covid et sport d’hiver : le protocole sanitaire à adopter

Pour que les vacances hivernales soient malgré tout plaisantes, le regroupement des acteurs du tourisme de montagne, France-Montagnes, a publié les recommandations sanitaires que les stations de ski devront faire respecter. Après un été 2020 où la vigilance face à la pandémie de la Covid-19 s’est quelque peu relâchée, les vacanciers vont devoir penser aux bonnes attitudes à adopter pendant l’hiver. Alors que les réservations commencent à affluer auprès des établissements hôteliers et des professionnels du secteur, il est utile de prendre connaissance dès à présent du protocole sanitaire. Celui-ci est somme toute assez simple et classique, car il constitue une continuité des règles sanitaires observées par les stations balnéaires durant l’été.

Des réservations qui se font désirer

Il a déjà été possible de dévaler les pentes enneigées des Deux Alpes en Isère et celles des glaciers savoyards de Tignes, pendant les vacances de la Toussaint. Dans les zones beaucoup plus basses, les férus de randonnées pédestres et de VTT arpentent les sentiers balisés du Vercors, des Écrins et de la Chartreuse ou empruntent des chemins plus doux à cheval. Néanmoins, l’effet « seconde vague » s’est fait ressentir avec des réservations en chute de 65 % par rapport à 2019, selon la plateforme de réservations en ligne Liligo, et l’annulation de 50 % des vols contre 4 % habituellement à la même période. Les Français ont préféré privilégier les DOM-TOM, notamment La Réunion, Pointe-à-Pitre et Fort-de-France en Martinique, ou des destinations intérieures comme Nice, Toulouse.

Une situation qui risque d’être la même à Noël et en février selon les projections. Pour la plupart des professionnels de la montagne, l’heure est à la préparation des vacances de Noël et de février 2021, avec toute l’incertitude doublée d’inquiétude qui règne autour de l’évolution de la pandémie. En conséquence, les réservations ne se sont pas bousculées au portillon. Sans toutefois évoquer un scénario catastrophique, des établissements comme l’école de ski de La Clusaz qui accueille avec ses 264 moniteurs environ 3.000 élèves chaque saison s’inquiètent de l’attentisme généralisé. L’organisme de promotion Savoie Mont-Blanc Tourisme, estime que la cause du retard enregistré par les réservations est due aux 40 à 50 % de skieurs français et étrangers encore indécis.

Convaincre les vacanciers

Observer une transparence sans faille sur les mesures sanitaires prises est la meilleure manière pour inciter les touristes à se déplacer. Les vacances à la montagne sont faites pour se relaxer au grand air, pour profiter d’une nature généreuse et pratiquer des sports hivernaux ; il s’avère cependant nécessaire de rassurer la clientèle sur l’abondante fréquentation qu’elle risque de rencontrer dans les stations. Certaines régions ont décidé de prendre le taureau par les cornes, et de se faire auditer ; c’est le cas de l’Office de Tourisme d’Avoriaz 1800, qui a fait appel au label « SafeGuard » du Bureau Véritas, dédié aux établissements qui reçoivent du public. La certification ainsi obtenue vérifie si les mesures sanitaires et d’hygiène prises sont conformes au protocole en vigueur.

Initiatives louables

Malgré l’absence de visibilité notoire sur l’impact de la circulation du virus, les destinations de sports d’hiver essaient de s’adapter en proposent des solutions flexibles pour tous, dans le but de réceptionner la clientèle dans des conditions optimales et dans le respect des mesures sanitaires. De nombreuses pages dédiées voient le jour sur le web pour informer au mieux les vacanciers, et donc les rassurer. Sept stations de ski des Pyrénées ont établi un partenariat pour émettre un pass commun SKIZAM qui comporte des avantages comme l’assurance ski offerte, des réductions de 20 % sur le tarif public journée, des forfaits pour la 7e, 14e et 21e journée de ski… Le domaine skiable de 425 km Les Arcs en Savoie, promet un remboursement gratuit pour toute annulation ou modification de commande de forfait passée en ligne jusqu’à 48h avant le début du séjour.

Toujours le même triptyque

En règle générale, les mesures sanitaires sont les mêmes dans toutes les stations de ski, que l’on soit aux sports d’hiver à la Plagne, en vacances à la montagne à Avoriaz, ou pour un séjour relaxant à Serre Chevalier : distanciation physique, masque et gel hydroalcoolique. Les consignes sont juste différentes en fonction de l’endroit où l’on se trouve dans la station de ski.

·         Avant le départ

Il est recommandé de rester chez soi si les symptômes habituels du Covid-19 apparaissent : difficultés respiratoires, toux, mal de gorge, fièvre. Un comportement responsable et citoyen est demandé en amont aux vacanciers lors de leur séjour.

·         En amont, accès à la station et dans les transports publics

- Port du masque obligatoire, dans les bus et sur les quais.

·         Remontées mécaniques et domaine skiable

- Port du masque obligatoire, sur les remontées mécaniques, dans les espaces d’attente et d’embarquements.

- Éviter les contacts et les longues files aux caisses en commandant de forfaits moins cher sur Internet.

- Marquage au sol pour respecter la distanciation physique

- Mise à disposition de gel hydroalcoolique à l’embarquement des remontées mécaniques et aux caisses.

·         Dans les établissements de location de matériels

- Port du masque obligatoire.

- Le matériel loué doit être désinfecté.

- Marquage au sol pour respecter la distanciation physique.

- Mise à disposition de gel hydroalcoolique.

·         Dans les écoles de ski

- Port du masque obligatoire du moniteur et des élèves de 11 ans et plus, pendant les rassemblements en début et à la fin des cours.

- Dans les espaces publics et professionnels clos : mise à disposition de gel hydro-alcoolique, port du masque obligatoire pour tout individu de 11 ans et plus, désinfection de toutes les surfaces des bâtiments, ainsi que du matériel prêté pendant les cours, comme les dossards, le détecteur de victimes d’avalanches…

·         Hébergements et Offices de Tourisme

- Port du masque obligatoire pour le personnel, et les clients lorsqu’ils sont au bar, à l’entrée du restaurant ou en cas de déplacement à l’intérieur du restaurant, et dans toute autre partie commune et close.

- Renforcement du protocole de désinfection et de nettoyage des surfaces de contact.

- Marquage au sol pour respecter la distanciation physique.

- Mise à disposition de gel hydroalcoolique.

·         Restaurants et bars

- Service assis exclusivement.

- Port du masque obligatoire pour les clients sauf à table.

- Mise en place d’une paroi amovible/fixe pour assurer la séparation physique, ou application de mesures d’espacement de 1 mètre : entre les tables, entre les clients et le personnel, au comptoir.

- Marquage au sol pour respecter la distanciation physique.

- Renforcement du protocole de désinfection et de nettoyage des surfaces de contact.

- Mise à disposition de gel hydroalcoolique à l’entrée.

 

  • Partager :
  • Réagir :

Postez un commentaire

captcha

Découvrez egalement

PARTENAIRE DE VOS VACANCES