Le palais Real Alcázar, nos conseils pour votre visite

04 Décembre 2020 - Arts & Culture
Le palais Real Alcázar, nos conseils pour votre visite

Situé au cœur du quartier historique de Santa Cruz, l’accès à l’Alcázar de Séville se fait à partir de la Plaza del Triunfo. Ce joyau incontournable de la capitale andalouse est proche de la cathédrale de Séville et de son célèbre minaret-clocher La Giralda qui font face au superbe palais Renaissance des Archives Générales des Indes. Les trois édifices sont inscrits au Patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO. Le palais a rouvert ses portes l’été dernier suite à la fermeture due à la pandémie du coronavirus. Différentes mesures de sécurité ont été mises en place comme la limitation des visites guidées à 20 personnes par groupe, l’achat des billets uniquement en ligne et le port obligatoire du masque et de gants pendant toute la durée de la visite.

Un monument emblématique

Le Real Alcázar est un ensemble de palais royaux construits par les Omeyyades d’Espagne au IXe siècle sur un site romain qui devient plus tard wisigoth. La construction des différents édifices et jardins a connu de nombreux styles architecturaux rénovés au gré de ses différents occupants et sont des témoins privilégiés de l’architecture arabe depuis celle du XIXe siècle en passant par la période mudéjar, la Renaissance et le Baroque. Ce site unique est le plus ancien palais royal habité d’Europe, car il abrite jusqu’à ce jour la résidence de la famille royale d’Espagne et celle du chef de l’Etat lorsque celui-ci est en visite à Séville.

Le nom Alcázar est issu de l’arabe al-qasr qui signifie « forteresse ». L’influence des musulmans d’Espagne au style mudéjar se fait ressentir sur les premières constructions du château ordonné par Abd-ar-Rahman III, premier calife d’Al-Andalus. Un mélange de culture chrétienne et maure s’y découvre. Les Maures ont occupé pendant 500 ans la ville de Séville. Le château est rénové puis agrandi par le dernier roi Abbadide Al-Moetamid au XIe siècle, avant d’être transformé en palais royal par Alfonse X de Castille lors de sa reprise de la ville sur les Arabes au XIIIe siècle.

Le Real Alcázar de Sevilla est l’un des monuments les plus visités au monde. La Mairie de la ville organise régulièrement des activités culturelles et éducatives comme des conférences, des spectacles, le Teatro de Primavera ou le théâtre de printemps. Les Nuits dans les jardins de l’Alcázar sont un évènement musical qui a lieu en été avec une série de concerts de world music de musique classique et de flamenco, genre né dans le Barrio de Triana, un quartier populaire de Séville.

Les jardins de Game of Thrones

Une fois la Puerta del León franchie, le visiteur arrive dans un complexe de jardins et de patios qui font l’originalité du palais. Déambuler pendant deux à trois heures à l’intérieur de ce dédale architectural aux influences aussi variées pour admirer autant de beauté est un vrai plaisir. Les jardins de l’Alcázar sont les plus anciens de Séville. Les fontaines, les petits pavillons, les bassins artificiels et la végétation luxuriante de palmiers et d’orangers procurent une atmosphère ombragée au calme et dans la tranquillité. Le palais de Dorne évoqué dans la saison 5 de Game of Thrones a été tourné dans l’Alcázar et surtout dans ses jardins uniques répartis sur une surface de 7 hectares.

Le Jardín de la Danza le plus réputé des jardins du palais permet d’atteindre la salle souterraine d’influence gothique des Baños de María Padilla. La partie bâtie la plus belle est le palais Mudéjar où se trouvent les œuvres d’art que sont le Patio de las Doncellas et le Patio de las Muñecas. Dotés d’une charmante datant du XVe siècle le Salón de Embajadores et le Salón de Tapices célèbre pour ses tapisseries, le salon de l’Amiral et la maison du commerce où a été reçu Christophe Colomb au retour de sa découverte de l’Amérique, sont parmi les incontournables de la forteresse.

Les bons plans

Sauf motifs essentiels, les entrées et sorties ainsi que les déplacements dans la communauté autonome d’Andalousie sont interdits jusqu’à la date du 10 janvier 2021. Il va falloir attendre l’évolution de la pandémie et les décisions des autorités locales après cette date butoir pour être fixé sur le sort des voyageurs français qui souhaitent visiter l’Alcázar de Séville. En temps normal, la capacité d’accueil du monument est de 750 personnes avec un accès gratuit chaque lundi de 18h00 à 19h00 d’avril à septembre et d’octobre à mars de 16h00 à 17h00.

Aujourd’hui, les réservations se font uniquement en ligne ainsi que l’achat des billets. Le coût du billet acheté au guichet est de 11.50 €. Il est fortement recommandé — pour éviter les longues queues et attentes qui peuvent durer jusqu’à deux heures — de se procurer un coupe-file au prix de 12.50 € ou une visite guidée en français au tarif de 32.00 €. Avec une vingtaine d’euros en plus, la visite du palais est jumelée avec celle de la cathédrale. Cette option est à privilégier, car elle est source d’économie et les explications d’un guide sur les deux sites apportent des informations complémentaires. L’importance de la place que tiennent ces deux édifices dans l’histoire de l’Andalousie justifie amplement la présence d’un guide. Il en est de même pour l’Alhambra de Grenade.

Le billet coupe-file possède l’avantage de ne pas être imprimé puisque le ticket est envoyé par mail. Il suffit ensuite de le présenter directement sur un Smartphone, ce qui évite tout contact et échange. Il est également possible de rajouter un audioguide de 3.75 € en français lors de la réservation. Celui-ci a la forme d’une application à télécharger qui comprend quelques informations comme le plan de l’Alcázar, des descriptions et des anecdotes du monument. La visite guidée quant à elle dure environ 1 h 30 avec la possibilité pour le visiteur de rester plus longtemps à l’ombre des jardins une fois le tour terminé. Les réservations avec guide doivent s’effectuer très rapidement, car les groupes ne peuvent excéder 20 personnes. Ce nombre est très rapidement atteint à cause de l’accès prioritaire sur le moment que procure la réservation en ligne. La visite se fait en français et il est possible de se faire rembourser si le visiteur n’est pas satisfait. En 3 heures, le visiteur peut privilégier l’option découverte de deux monuments incontournables avec un guide francophone. Le coupe-file permet de zapper les longues files qui s’agglutinent aussi devant la cathédrale de Séville et La Giralda en les combinant avec l’Alcázar. La dernière option est le Pass Combiné Séville : deux coupe-file pour les deux monuments avec audioguide et un city tour.

 

  • Partager :
  • Réagir :

Postez un commentaire

captcha

Découvrez egalement

PARTENAIRE DE VOS VACANCES