Top 5 des villes qui misent sur l’art

08 Mars 2021 - Arts & Culture
Top 5 des villes qui misent sur l’art

Certaines villes éternelles ont une beauté à couper le souffle. De quartier en quartier elles abritent des milliers de sanctuaires, de gigantesques collections à l’instar des musées du Vatican et des collections uniques dissimulées dans des galeries de taille modeste fruits de passionnés comme le Musée Miniature et Cinéma de Lyon. Un voyage dans les villes d’art disséminées aux quatre coins du globe est le rêve de tout passionné de culture et d’histoire en quête d’offres artistiques abondantes, de centres d’art à la programmation polychrome et d’expositions ambitieuses. De surprise en découverte, en passant par tous les stades émotionnels et d’émerveillement, la personnalité d’une ville se découvre à travers ses joyaux historiques, ses ouvrages d’art in situ et sa scène artistique.

 

Paris, l’art à cœur ouvert

Le cœur de la capitale est le faîte de l’art contemporain. Le centre Pompidou et le Musée d’art moderne de la Ville de Paris situé plus à l’ouest abritent des collections du XXIe siècle permanentes et accueillent également de grandes expositions éphémères. Ce dernier est abrité dans l’aile est du Palais de Tokyo dans le 16e arrondissement qui s’étale sur 22.000 m². Le plus grand centre d’art contemporain d’Europe se penche sur toutes les formes de création comme la vidéo, la mode, le cinéma, la peinture, la sculpture ou le design. La Fondation Louis Vuitton implantée dans le Bois de Boulogne et la Fondation Cartier occupent une place prépondérante sur la scène artistique parisienne. Le Louvre est l’incontournable d’une visite à Paris pour ses collections qui courent de l’Antiquité au XIXe siècle dont les stars incomparables sont la Joconde, la Victoire de Samothrace, la Vénus de Milo ou La Liberté guidant le peuple de Delacroix. En traversant la Seine, le visiteur arrive au Musée d’Orsay dédié aux impressionnistes. La visite de la Ville lumière ne peut s’avérer complète sans un passage par le musée du quai Branly, le musée Picasso, la Cité de la Céramique à Sèvres ou La Briqueterie à Vitry-sur-Seine. Une promenade dans le 11e arrondissement révèle l’importance du street-art notamment sur les supports urbains de la rue Oberkampf.

 

New York, la ville en effervescence

New York déborde de théâtre, de musique, de dessin, de sculpture, de musées dont le nombre dépasse les 500 et de galeries d’art. Le MET ou Metropolitan Museum of Art abrite la bagatelle de 2 millions d’œuvres issues de toute la planète. La cité ne s’endort plus dès lors que les premières notes du festival Electric Zoo dédié à la musique électronique résonnent dans le parc de Randall’s Island. L’Afropunk Music Festival s’exprime chaque mois d’août depuis Brooklyn à travers le cinéma, la musique, la mode, le théâtre et l’art. En juin le Blue Note Jazz Festival prend ses quartiers dans plus de 15 salles new-yorkaises où environ 150 musiciens venus du monde entier performent. Le Brooklyn Hip-Hop Festival est l’événement lié à la culture hip-hop le plus important de New York avec des block-party, des concerts en plein air, des expositions, des conférences, des récompenses artistiques et des soirées. De juin à septembre le réputé jardin de Central Park héberge le SummerStage et ce depuis 35 ans. Toutes les manifestations qui s’y déroulent autour du hip-hop, du rock indé, de la pop, du théâtre, de spectacles de danse ou de la poésie sont gratuites. À Brooklyn les fresques murales du quartier de Williamsburg sont remarquables.

 

Beauté, merveilles et Florence

Florence incarne la Renaissance. Il suffit de se rendre dans la Galleria dell’Accademia où est exposé Le David de Michel-Ange pour s’en convaincre. La réputée Galleria degli Uffizi présente sur 8.000 m² la plus belle collection de toiles au monde. Cette dernière nichée à l’intérieur d’un palais florentin du XVIe siècle propose des œuvres du XIIe au XVIIe siècle de Léonard de Vinci, Botticelli, Raphaël, Titien, Rembrandt, Giotto, Canaletto, Mantegna, Parmigianino et Giambattista Pittoni. Le Palais du Bargello est célèbre pour ses collections de sculptures gothiques et de la Renaissance. La famille Médicis est inhumée à proximité de la Basilique San-Lorenzo dans les Chapelles de la Nouvelle Sacristie, de la Chapelle du Trésor et de la Chapelle des Princes. Élevée au XIIIe siècle, la cathédrale de Santa Maria del Fiore est un joyau de l’ingénierie gothique qui se singularise par le dôme de Brunelleschi. La Piazza della Signoria est un immanquable de Florence avec les trésors qui la bordent comme le Palazzo Vecchio construit au XIIIe siècle, la Loggia della Signoria, l’Hôtel de Ville et une réplique du David.

 

Berlin, carrefour de l’histoire

La capitale allemande est appréciée des visiteurs pour son dynamisme culturel, sa scène alternative et ses nuits trépidantes. Le mémorial de l’Holocauste, la Neue Synagoge et le Jüdisches Museum rappellent le poids de l’histoire. Les randonneurs pédestres et à vélo découvrent le Mur de Berlin pour un circuit historique long de 7 à 21 km. Les vieilles rues pavées longent un ancien chemin de ronde jalonné de stèles en hommage aux victimes de la Guerre froide, des ruines du mur et un ensemble commémoratif situé à la Bernauer Straße. Dans le prolongement du mur, la porte de Brandebourg construite au XVIIIe siècle est située à 3 km des vestiges. Les inconditionnels de vieilles pierres font un tour par le superbe château de Charlottenburg de style rococo pour y découvrir les pépites du Belvédère, du Mausolée ainsi que la Chambre d’Argent et la Galerie d’Or.

 

Londres la branchée

Dès les années 80 grâce à l’avènement du mouvement hip-hop en Europe, Londres surfe sur la vague du street-art. Les quartiers de Shoreditch et Brixton sont des précurseurs en matière de peintures murales d’où émergent des artistes de renom comme les légendaires Banksy, Vhils, Shepard Fairey et Borondo. La culture urbaine se décline sous la forme de sculptures, de pochoirs, d’installations, de masterpieces que des férus d’art du monde entier viennent admirer. Soho est un quartier multiculturel et multiracial connu pour héberger une importante communauté LGBT. Les marchés en plein air, les pubs, les bars et restaurants branchés ainsi que les nombreuses discothèques participent à l’animation exceptionnelle que connaît le quartier du West End londonien.

A propos de l'auteur: Sarah Hoceani

Opérant dans le domaine du tourisme depuis quelques années, j'ai découvert petit à petit les différentes attractions des voyageurs. Justement, ils n'attendaient que cela, s'amuser et oublier les soucis quotidiens. J'ai décidé de faire des recherches afin de promouvoir les loisirs pas seulement en voyage, mais dans la vie de tous les jours de chacun. Actuellement, je rédige avec joie ma passion pour aider et pour rendre les gens heureux même le temps d'un instant. Alors, bonne lecture à vous!

  • Partager :
  • Réagir :

Postez un commentaire

captcha

Découvrez egalement

PARTENAIRE DE VOS VACANCES