Croisieres Fort-de-France : les excursions à ne pas louper

27 Avril 2021 - Bons plans à partager
Croisieres Fort-de-France : les excursions à ne pas louper

Implanté sur la côte ouest de la Martinique le long du littoral de la mer des Caraïbes, Fort-de-France incarne le dynamisme des Antilles. La position centrale du Grand port autonome qui s’ouvre sur la magnifique baie des Flamands en fait un ancrage de choix en direction des nombreuses excursions qu’offre l’île. La magie opère à l’arrivée sur les quais des terminaux de croisières adossés aux montagnes verdoyantes du Piton du Carbet. Le Cap Salomon qui ferme la baie des Trois-Îlets augure des plages idylliques des Anses d’Arlet, sanctuaires pour tortues de mer.

 

L’époque coloniale

En amont de la visite du centre ancien de la capitale martiniquaise et ses pittoresques ruelles commerçantes aux bâtiments multicolores, il est recommandé de réserver son excursion sur l’une des bornes interactives à bord du MSC Seaview. Les croisiéristes en voyage dans les Antilles ou en périple maritime vers l’Espagne, Marseille et le port de Gênes en Italie sont accueillis au débarcadère de Fort-de-France pour une visite sur-mesure par un véhicule avec un guide à disposition. Une visite guidée permet de découvrir les antres de la forteresse de style Vauban du fort Saint-Louis inscrite aux Monuments Historiques et sa vue sans pareil sur la baie des Flamands. Construite au XVIIe siècle, l’actuelle base de la Marine nationale est protégée par les retranchements de la batterie basse de la Pointe, le bastion Sainte-Marthe, le bastion du Carénage et le bastion Royal. La bibliothèque Schoelcher du XIXe siècle ravit les passionnés d’architecture avec un mélange de style byzantin, classique occidental, art égyptien et art nouveau. Le bâtiment se singularise par un fronton externe décoré de frises aux noms d’écrivains français, d’une façade de mosaïques bigarrées et une collection de 10.000 livres et 250 partitions musicales appartenant au signataire de l’abolition de l’esclavage de 1848. La découverte du patrimoine historique continue avec la Cathédrale Saint-Louis du XVIIe siècle de style romano-byzantine, le Musée départemental d’Archéologie et de Préhistoire de la Martinique, la Maison d’Aimée Césaire et le Musée Régional d’Histoire et d’Ethnographie.

Le point de vue de l’église de Balata une réplique du Sacré-Cœur de Montmartre offre une magnifique vue sur la capitale et la baie. Sur la Route de la Trace, le Jardin botanique de Balata distant de 4 km propose aux passionnés d’horticulture plus de 3.000 espèces d’essences tropicales à l’instar de roses de porcelaines, d’hibiscus, d’anthuriums, d’héliconias et de nymphéas exotiques au milieu d’une végétation luxuriante jalonnée d’étangs. Les ponts suspendus du jardin permettent de belles prises de vue aériennes à immortaliser sur les réseaux sociaux. Les férus de randonnées pédestres gravissent le sommet de la Montagne Pelée perché à 1.397 m afin de profiter d’une vue à 360° sur l’Atlantique, le Morne-Rouge et les monts avoisinants. Au pied du mont la Maison des Volcans retrace les différentes éruptions de 1902 et 1929. L’excursion continue jusqu’à une rhumerie pour en apprendre plus sur le processus de distillation avant de déguster le célèbre breuvage martiniquais. Arrivés à Saint-Pierre, les excursionnistes découvrent les vestiges du cachot de Cyparis qui a abrité un prisonnier survivant de la coulée de lave, l’ancien théâtre et ce qui reste du quartier du Figuier. La pittoresque ville de Les Trois-Îlets héberge le superbe parc de 5 ha de La Savane des Esclaves où est lové un village traditionnel de cases en bois, des îles botaniques et une vaste pelouse de plusieurs hectares. La place de la Savane est un lieu convivial et de rencontres sociales agrémentée de kiosques propices à des expériences gourmandes.

 

Cap sur La magnifique plage de la Française

La Française est la plage du centre-ville située au nord-ouest du Fort Saint-Louis et qui fait face au terminal de croisières. En période estivale, la température de la mer avoisine les 30° C ce qui pousse les locaux à se baigner dans les rivières. Le littoral martiniquais offre de belles plages de sable fin adossées à une végétation sauvage pour poser sa serviette et pour des séances de farniente. Anse Couleuvre est une plage de sable noir en bordure d’eaux transparentes. L’Anse Lévrier située à proximité est un petit éden sauvage et véritable havre de paix. L’Anse de Meunier est privilégiée par les amoureux qui souhaitent contempler un coucher du soleil dans un décor idyllique.

 

Punch et culture

La gastronomie créole est riche de produits du terroir qui s’affichent fièrement sur les étals des marchands en madras du Grand Marché. Ici, les visiteurs s’imprègnent d’une ambiance conviviale, de senteurs d’épices et de fleurs tropicales, des couleurs de fruits et légumes exotiques. Cannelle, colombo, piments, curry, muscade, bwa bandé, vanille et gingembre titillent les palais des fins gourmets qui goutent au rhum arrangé, flan coco, poisson grillé, acras de crevettes ou de morues et colombo de poulet. Le Carnaval de Fort-de-France est la manifestation populaire incontournable de la Martinique depuis le XVIIe siècle. Le dimanche de l’épiphanie sonne le départ des concours de danses, de costumes, de reines avant une montée en puissance pendant la semaine du Mardi gras avec 5 jours de vidés ou défilés.

A propos de l'auteur: Emma Cruz
Depuis mon adolescence, j'ai toujours su faire plaisir à mon entourage avec mes idées surtout les week-ends ou même durant les périodes de vacances. Je préférais m'amuser au lieu de perdre mon temps. Et des plans, il n'en manque pas. Je partage actuellement cette passion pour les loisirs, quel que soit le genre, à tout le monde. À travers mes articles, j'attire l'attention des gens à apprécier mon aide et à leur faire vivre ma passion.
  • Partager :
  • Réagir :

Postez un commentaire

captcha

Découvrez egalement

PARTENAIRE DE VOS VACANCES