Que doit-on savoir sur la culture norvégienne ?

09 Août 2017 - Arts & Culture
Que doit-on savoir sur la culture norvégienne ?

Située à seulement deux heures de vol de Paris, la Norvège semble toutefois très éloignée de l'Hexagoneculturellement parlant. Si vous prévoyez de vous rendre prochainement vers ce pays d'Europe du Nord, voici quelques points à prendre en compte pour ne pas perdre le nord une fois sur place.

La cuisine norvégienne

La cuisine norvégienne est surtout basée sur des ingrédients que lui offre la nature comme les champignons et les baies sans oublier le gibier comme l'élan et le renne. Le poisson tient bien sûr une place importante dans la gastronomie norvégienne. Saumon et cabillaud s'apprêtent de mille et une façons, salés, fumés et séchés, et même sous forme de mousse présentée en tube surtout utilisée pour agrémenter les biscottes suédoises Wasa. Les Norvégiens sont également particulièrement friands du brunost pour tartiner leurs biscottes. Il s'agit d'un fromage de couleur brune au goût assez proche du caramel.

Les habitudes culinaires

Pour les repas, les Norvégiens s'en tiennent presque au vieux dicton qui dit : « Un petit-déjeuner de roi, un dîner de prince et un souper de pauvre ». Le petit-déjeuner, frokost en norvégien, est le repas le plus consistant de la journée. Il se compose généralement d'œufs — préparés de différentes manières, sur le plat, en omelette, etc. — de wasa, de charcuteries, de poissons, de fromage blanc et de fruits secs. Le déjeuner est plus léger. Il se compose généralement d'une salade ou d'un sandwich. Le dîner en Norvège s’apprécie entre 16 et 18 heures. Cela peut paraître assez tôt, mais dans ce pays d'Europe du Nord, la nuit s'installe rapidement en hiver et les Norvégiens sortent du travail vers 15 heures durant cette saison. Pour calmer les petites faims dans la soirée, ils peuvent se tourner vers un petit en-cas ou un généreux sandwich, selon les envies.

Le sport, la svelte attitude

Le sport fait partie intégrante du quotidien des Norvégiens. Jeunes ou moins jeunes, mamans à la charge de bébés en poussettes, tous trouvent un moyen de s'adonner à la svelte attitude, le sport. D'ailleurs, l'environnement norvégien se prête idéalement à la pratique du sport avec une nature aux portes des plus petites localités jusqu’aux grandes villes comme la capitale Oslo. Aux abords d'Oslo se découvrent des fjords où plonger en été, de nombreux parcs pour prendre une bouffée d'air frais, ainsi que des pistes de randonnées comme ceux qui longent le lac Sognsvann. Les habitants de la capitale programment surtout ces escapades en plein air à partir du mois de juin quand l'été pointe son nez. En hiver, ce sont bien sûr les sports de glisse sur neige, les balades en raquettes ou en traîneau à chien qui animent le quotidien des Norvégiens.

A propos de l'auteur: Sarah Hoceani

Opérant dans le domaine du tourisme depuis quelques années, j'ai découvert petit à petit les différentes attractions des voyageurs. Justement, ils n'attendaient que cela, s'amuser et oublier les soucis quotidiens. J'ai décidé de faire des recherches afin de promouvoir les loisirs pas seulement en voyage, mais dans la vie de tous les jours de chacun. Actuellement, je rédige avec joie ma passion pour aider et pour rendre les gens heureux même le temps d'un instant. Alors, bonne lecture à vous!

  • Partager :
  • Réagir :

Postez un commentaire

captcha

Découvrez egalement

PARTENAIRE DE VOS VACANCES