Le curling : que faut-il savoir sur ce sport ?

11 Janvier 2019 - Sports
Le curling : que faut-il savoir sur ce sport ?

Le curling est un jeu traditionnel apparu en Écosse au 16e siècle. C'est un sport collectif exigeant de la précision et de la force. Les parties se jouent sur la glace avec des pierres en granite, taillées selon des normes internationales. Retrouvez dans cet article tout ce qu'il faut apprendre sur cette discipline singulière. 

Le curling : ses origines 

Réalisés en 1565, deux tableaux du peintre flamand Pieter Brueghel, « Les chasseurs dans la neige » et « Paysage d'hiver avec patineurs et trappe aux oiseaux », montrent qu'un jeu similaire au curling était pratiqué à cette époque. En observant minutieusement ces peintures, les chercheurs ont remarqué qu'il s'agit d'un sport joué avec des disques de bois dotés d'un manche vertical, mais non avec des pierres. Les tableaux représentent en fait des personnes jouant à l'eisstock, un jeu très semblable au curling, pratiqué dans les Alpes de la Suisse alémanique. 

En Écosse, des pierres travaillées et polies avec un poignet ont été découvertes dans les lochs et les cours d'eau, ce qui a prouvé que le curling y était bien pratiqué il y a bien longtemps. Le « Stirling Stone » est la première pierre retrouvée avec la date de 1511 gravée dessus. C'est aussi en Écosse que l'évolution de ce jeu est constatée, ce qui confirme encore plus l'origine écossaise du curling.

Les origines du mot « curling » 

D'après un écrit qui date de 1541, l’appellation « curling » viendrait du verbe anglais « to curl » qui veut dire « faire des boucles » ou « boucler ». Cependant, les trajectoires en boucle courbes des pierres ne sont effectives que durant la deuxième moitié du 19e siècle.

L'appellation « curling » venait peut-être du vieux verbe « to curr », mais non de « to curl ». Au 16e siècle, les joueurs écossais appelaient surtout ce sport, « the roaring game ». Traduit du vieux anglais, le mot « roaring » signifie « vrombissement » ou « bruit ». Ce nom fait référence aux bruits provoqués par la pierre lancé sur la glace. 

Aujourd'hui, le nom « curling » est associé aux trajectoires en courbe effectuées par la pierre sur la glace. Les joueurs appellent « curle » cette trajectoire. Du mot curle dérive le verbe « curler » indiquant l'action de la pierre faisant ce trajet en courbe.

Un peu d'histoire sur le curling 

Vers 1500 à 1650, les Écossais jouaient avec des pierres lisses pesant entre 2 et 10 kg et comportant des trous peu profonds dans lesquels le joueur plaçait ses doigts. Ces cailloux étaient nommés « loofies ». Le jeu se déroulait sur la glace d'un étang ou d'un lac. Vers le milieu du 17e siècle jusqu'au début du 19e siècle, l'on constate une évolution du jeu. Les joueurs employaient alors des blocs de pierre dotés d'une poignée assez rudimentaire. Le poids de ces blocs allait jusqu'à peu près 50 kg, ce qui rendait difficile leur lancement à cette époque. 

À la fin du 18e siècle, des pierres plus travaillées de forme arrondie et symétrique avec une poignée plus maniable ont vu le jour en Écosse. Ces pierres de curling en basalte ou en granite pesaient jusqu'à environ 30 kg. Des normes pour la fabrication de ces pierres ont été mises en place par le club de curling de Duddingston en 1804 et le Grand Caledonian Curling Club en 1838. Le but était d'assurer une certaine équité dans les compétitions. 

C'est durant la deuxième moitié du 18e siècle que le curling commence à s'exporter hors des frontières écossaises. Les joueurs utilisaient les matériaux à leur portée pour remplacer les pierres en granit. Le 78e régiment des Highlanders de Fraser recourrait par exemple à des boulets de canon qu'il faisait fondre pour fabriquer des « pierres » en fer pour les compétitions de curling à Québec en 1759 et 1760. 

Le curling est devenu un sport olympique officiel en 1924, mais le statut du tournoi n'est pas précisé. Le curling est désigné une seconde fois sport olympique en 1988.

Comment jouer au curling ?

Le curling se pratique sur une piste de glace avec des pierres et des balais. Chaque partie oppose deux équipes de quatre joueurs chacune. Chaque joueur a droit à deux pierres. 

La piste de curling comporte une maison et un bouton. La maison est la cible située au bout de la piste et le bouton est le milieu de cette cible. Les deux équipes ne visent qu'une seule maison et un seul bouton. 

Le lieu du lancement des pierres se trouve à 17 m de la zone délimitant la maison. Pour pouvoir continuer de jouer, après le tir, la pierre devra se placer au moins entre la hog line, une ligne située à 6 m du bouton, et la ligne arrière derrière la maison.

Une partie de curling totalise 10 manches. À chaque manche, chaque équipe doit lancer 8 pierres en granite. Les membres des deux équipes jouent à tour de rôle jusqu'à ce que toutes les pierres soient lancées. 

Pour la première manche, on peut faire un tirage au sort pour savoir quelle équipe va commencer le jeu. Ensuite, c'est l'équipe qui a remporté la manche précédente qui commence la suivante.

 Comment obtenir des points au curling ? 

Les joueurs vont lancer tour à tour leurs pierres en ciblant la maison et le bouton. La vitesse et la direction de la pierre jouent un rôle primordial pour que celle-ci s'arrête dans la zone du bouton ou de la maison et pour permettre ainsi à l'équipe de marquer des points. 

Lorsqu'un joueur lance sa pierre, les autres membres de l'équipe balaient la glace brute se trouvant dans la trajectoire pierre à l'aide du balai. Ce balayage permet à la pierre de glisser plus facilement et de suivre la trajectoire souhaitée pour atteindre la cible. 

Il existe trois types de lancer stratégique en curling : le « défenseur » pour empêcher les pierres de l'équipe adverse d'atteindre la maison, le « tir » pour contourner les défenseurs et accéder à la maison, et le « retrait » pour faire sortir du jeu les pierres de l'équipe adverse. 

Les pierres gagnantes sont seulement celles ayant atterri dans la surface de la maison ou du bouton. L'équipe qui possède les pierres les plus proches du centre remporte des points à la fin d'une manche. Tous les points sont comptés à la fin des 10 manches pour déterminer l'équipe gagnante.

 

  • Partager :
  • Réagir :

Postez un commentaire

captcha

Découvrez egalement

PARTENAIRE DE VOS VACANCES