Les traditions de Pâques que vous ne connaissez pas

08 Mars 2019 - Arts & Culture
Les traditions de Pâques que vous ne connaissez pas

Pâques est le fondement même de la religion chrétienne. Elle est célébrée en grandes pompes dans de nombreux pays, mais tous n'ont pas la même façon de célébrer cet événement extrêmement important. Si dans certains pays, Pâques rime surtout avec œufs en chocolat, dans d'autres, les traditions sortent vraiment de l'ordinaire. Zoom sur des traditions pascales insolites. 

Le lundi mouillé en Pologne

Après la bénédiction le samedi matin et le déjeuner du dimanche, les Polonais se retrouvent le lundi de Pâques à l'occasion du « Śmigus dyngus » (lundi mouillé). Pendant cette journée spéciale, certains Polonais arrosent leurs champs avec de l'eau bénite, mais amis et familles entament également de grandes batailles d'eau. L'eau est en effet censée apporter du bonheur et enlever le péché. Autrefois, le lundi de Pâques, des groupes de jeunes vont d'un foyer à l'autre pour ramasser des œufs qu'ils vont ensuite donner aux pauvres. Les foyers qui n'offrent rien verront leur maison inondée. Les œufs ont également une signification symbolique : le renouveau et la vie.

L’Osterfeuer et l’Osterbaum en Allemagne

Encore aujourd'hui, dans plusieurs villages d'Allemagne, les chrétiens fêtent Pâques en allumant un grand feu de bois que l'on appelle Osterfeuer ou feu de Pâques. Allumé le samedi précédant le dimanche pascal, ce feu symbolise le soleil. Les œufs jouent également un rôle important dans la célébration de Pâques. Les statues de lapin de Pâques ou Osterhase envahissent les jardins et les rues de beaucoup de villes et de villages du pays. Les arbres ou les branches décorées d'œufs de Pâques ou Osterbaum sont également indissociables de la célébration pascale en Allemagne.

Les actes de bravoure en Géorgie

En Géorgie, lors de la fête de Pâques, il est de coutume de réaliser des actes de bravoure comme sauter au-dessus d'un grand feu. Cet acte périlleux permettrait de faire fuir les mauvais esprits et de se purifier.

La Passion du Christ version philippine

Dans de nombreux pays, l'on célèbre Pâques en réalisant une procession retraçant la Passion du Christ. Aux Philippines, cette coutume prend des aspects assez extrêmes. Dans certains villages, quelques hommes sont cloués sur des croix le jour du Vendredi saint. Des clous de 7 ou de 8 cm sont dans ce cas utilisés. Ces hommes ne passent heureusement que quelques minutes sur la croix. Une fois redescendus, ils reçoivent des soins appropriés. Un autre instant fort de la procession est la flagellation. Des personnes se flagellent le dos pour montrer leur reconnaissance envers Dieu ou pour se faire racheter leurs péchés. Toutefois, l'église catholique aux Philippines n'approuve pas ces pratiques.

L’Halloween pascale dans les pays nordiques et ceux d'outre-Manche

Au Danemark, en Angleterre, en Suède, en Finlande, en Irlande et en Norvège, la fête pascale prend des allures d'Halloween. Arborant des déguisements de troll ou de sorcière, les enfants font du porte-à-porte pour demander des œufs. D'après certains mythes finlandais, les sorcières et les trolls envahissaient les villes à partir du Vendredi saint jusqu'au lundi de Pâques.

La bataille d'œufs en Bulgarie

En Bulgarie, il est de tradition pour les Orthodoxes de lancer des œufs contre le mur de leur église et sur les membres de leur famille après la messe du dimanche de Pâques. La vieille, au soir, ils se rendent à l'église et pendant la messe, ils font le tour de l'édifice religieux, une bougie allumée à la main. Dans certaines régions du pays, une des traditions de Pâques consiste à tapoter sur l'œuf d'un proche ou d'un ami. Si l'œuf résiste aux coups et ne se casse pas, c'est un bon présage pour son propriétaire. Pendant la fête de Pâques, il est également d'usage de manger du Kozounak, une brioche décorée en son centre avec une coquille d'œuf peinte en rouge. La couleur rouge illustre le sang du Christ.

La fête de Pâques en Italie

En Italie comme dans d'autres pays européens, il est d'usage de consommer de l'agneau lors du repas du dimanche de Pâques. Il est également de coutume d'offrir à ses proches une brioche ayant la forme d'une colombe, symbole de bonne nouvelle et de paix. Le lundi de Pâques, beaucoup de familles ont l'habitude d'apprécier un pique-nique à la campagne ou un barbecue. Dans certaines villes d'Italie, à l'instar de Florence, certaines églises catholiques organisent ce que l'on appelle le « Scoppio del carro » ou explosion du char. Un grand char élégamment décoré est tiré par quelques bœufs blancs à travers les rues de la ville. En Sardaigne, deux processions, l'une pour la vierge Marie et l'autre pour son fils, sont organisées. Ces deux défilés se rejoignent dans un lieu prévu à cet effet. Sur les îles d'Ischia et de Procida, dans le golfe de Naples, des défilés exceptionnels sont organisés pour fêter Pâques.

La Semaine sainte en Colombie

En Colombie, la majorité de la population est catholique et participe activement aux festivités relatives à la célébration de la fête pascale. Durant la Semaine sainte, commençant le dimanche des Rameaux et se terminant le dimanche de Pâques, beaucoup de fidèles participent activement à la reproduction des différentes traditions pascales. Dans la ville de Popayan par exemple, les processions sont organisées tous les jours de 20 h à 23 h, du mardi au samedi. À Monpox, les sept églises catholiques de la ville se rassemblent pour commémorer le Mercredi Saint ainsi que le Vendredi des Douleurs. Lors du Mercredi Saint, elles organisent une sérénade au cimetière municipale. Lors du Vendredi des Douleurs, les rues de la ville accueillent des processions pendant lesquelles les participants réalisent des pas de danse traditionnelle.

La fête pascale dans les anciennes villes coloniales du Mexique

Dans de nombreuses villes coloniales du Mexique, à l'exemple de Querétaro, il est de coutume de célébrer le dimanche des Rameaux en apportant des feuilles de palmier à l'église. Celles-ci seront bénies par le prêtre avant d'être brûlées. Les cendres seront utilisées lors du Mercredi des Cendres, l'année suivante. Il est également d'usage de brûler des statues représentant Judas lorsque la Semaine sainte prend fin.

 

A propos de l'auteur: Sarah Hoceani

Opérant dans le domaine du tourisme depuis quelques années, j'ai découvert petit à petit les différentes attractions des voyageurs. Justement, ils n'attendaient que cela, s'amuser et oublier les soucis quotidiens. J'ai décidé de faire des recherches afin de promouvoir les loisirs pas seulement en voyage, mais dans la vie de tous les jours de chacun. Actuellement, je rédige avec joie ma passion pour aider et pour rendre les gens heureux même le temps d'un instant. Alors, bonne lecture à vous!

  • Partager :
  • Réagir :

Postez un commentaire

captcha

Découvrez egalement

PARTENAIRE DE VOS VACANCES